Année sabbatique

A propos de l’année sabbatique

D’après le SAE, l’année sabbatique n’est pas la première solution à envisager après un échec. En effet:

  • recommencer des études scientifiques ou techniques, après une année sabbatique est difficile et exige une motivation à toute épreuve.
  • si vous décidez de rester dans la même section et de redoubler, vous constaterez que l’année de redoublement offre un horaire allégé (si les branches pratiques sont réussies), ce qui vous permet de renouer avec des hobbies et de prendre ainsi un peu de recul (mais attention, pas trop!).
  • Dès la 3ème année, le cursus EPFL encourage beaucoup la mobilité (échanges universitaires) et les stages. Vous aurez ainsi facilement la possibilité de « prendre le large », tout en avançant dans les études.

Mais, si vous ressentez le besoin urgent de quitter le système académique durant une année, visez à en faire une expérience constructive que ce soit au travers d’un séjour linguistique, d’une coopération humanitaire, d’un stage…